Biennale de l’AFIDES

Marc Thiébaud | Posté le 29 mai 2009 | Dans Archives |

Un commentaire concernant “Biennale de l’AFIDES”

  1. Rien de plus naturel que de qualifier le chef d’établissement comme GESTIONNAIRE DU CHANGEMENT.En effet il asous son contrôle des situations extrêment fluctantes et évolutives un peu comme le sable mouvant de chez ou le désert qui avance.
    Autant cette réalité géographique, environnementale, mouvante et changeante exige la main permanente de l’homme, autant les situations de gestion des établissements demandent-elles l’intervention du chef d »établissemnt.
    Le changement qu’il a à gérer se trouve à plusieurs niveaux;
    -Niveau générationnel
    -Niveau des curricula
    -Niveau des apprenants (Qui grandissent…
    -Niveau du personnel (Qui se renouvel parfois un peu comme la desquamation!)
    -Niveau des impondérables de tous les jours (gestion du journal du Chef d’établissement
    Niveau du
    Bref ce sont là autant de paramétres qui demandent une certaine souplesse,une vigilence et une intélligence et une capacité d’adaptation hors pair.
    Celà requiet du C.E un certains nombre de savoirs et de savoir faire qui ne s’apprennent pas toujours à l’université ou dans les école professionnelles mais plutot à côtés des pairs……..

Rédiger