« Parmi les facteurs qui influent le plus fortement sur les performances des élèves, ce ne sont ni l’effectif des classes, ni même la qualification des enseignants qui occupent la première place, mais le style de direction pédagogique et administrative de l’école.

C’est l’école, et non plus la classe, qui constitue le lieu privilégié où s’articulent et deviennent cohérentes les diverses mesures prises pour améliorer la qualité de l’éducation. Aussi, dans certains pays, les stratégies de réforme prennent-elles aujourd’hui pour cible le site éducatif, et non les élèves, les enseignants, les programmes d’études ou l’institution scolaire dans son ensemble.

À l’école, le rôle du chef d’établissement est essentiel. Chaque école est une entreprise dont le chef se doit de gérer au mieux les moyens existants : organisation pédagogique de l’école, répartition des élèves, des enseignants et des locaux, gestion du temps scolaire, etc. La formation à la gestion pédagogique et administrative est devenue un élément clef de l’amélioration de la réussite scolaire. »

UNESCO, L’action mondiale pour l’éducation, 1993, p. 39

 

« Les recherches et les observations empiriques montrent que le principal facteur de l’efficacité scolaire est le directeur ou la directrice d’école.

Ils introduisent dans les établissements les améliorations qualitatives majeures s’ils sont capables de travailler en équipe, s’ils sont perçus comme compétents, ouverts, efficaces. »

Rapport DELORS, L’éducation pour le 21e siècle

« Nous en sommes venus à considérer la direction d’école comme une quête.

Nous ne pouvons pas prédire toutes les situations ni prévoir tout ce que les gens feront.
Nous ne croyons pas qu’il soit possible d’acquérir un jour les outils pour maîtriser tout ce à quoi nous sommes confrontés.

La direction d’école est un processus continu d’apprentissage : apprendre à penser et à agir face à l’ensemble des défis en évolution perpétuelle que nous rencontrons avec les élèves et avec les adultes qui s’en occupent.

Selon cette perspective, diriger, c’est développer des projets, poser des questions, chercher des solutions et mobiliser les autres dans cette quête.

Diriger consiste moins à apporter des structures et des réponses dans l’école qu’à activer une dynamique qui favorise le partage des responsabilités, la créativité et la collaboration de toutes les personnes. »

R. H. Ackerman, G. A. Donaldson & R. Van der Bogert
Making sense as a school leader, Jossey-Bass, 1996